Pétition 2009

Articles de presse

Lettres de réponse

 

 

2ème Pétition (12-2006)

Suivi de la Pétition 2006

Retour Courriers 2006

Délibérations

 

 

Lettre du Collectif

Lettre du Collectif 2

Lettre du Collectif 3

 

 

Projet Ermont/St-Lazare

Courriers

Comité de ligne 06/2006

 

 

 

1ère Pétition (12-2005)

Suivi de la pétition

Retours Courriers

Mairies

Franck Gilard



Lettre du Collectif envoyé à Mr le Président du Syndicat des Transports d’IDF >

(12 mars 2007)


Objet : Ligne Gisors / Paris Saint-Lazare

Monsieur le Président,

La S.N.C.F. et la Région Île de France se félicitent de la mise en place d’une nouvelle ligne Ermont-Saint-Lazare qui doit, avec deux voies supplémentaires sur le pont d’Argenteuil, donner une meilleure fluidité de la circulation, des échanges avec l’ouest de Paris facilités avec une augmentation de la fréquence des dessertes et une plus grande régularité des trains.

Les usagers de la ligne Paris-Gisors, ne sont pas concernés par cette avancée.

Au 10 décembre, des creux de 40 minutes furent instaurés en heure de pointe, contre un train toutes les 25 minutes auparavant.

La grille horaire a été construite sans consultation des contraintes des scolaires.

Des arrêts supplémentaires et un temps de trajet plus long sont à subir par les usagers . Des arrêts supplémentaires pour des gares déjà très bien desservies : Herblay comptait 2 trains par 25 minutes maintenant 6 trains par heure. Argenteuil 3 voir 4 trains par 25 minutes, maintenant 21 trains par heure.

Les taux de dysfonctionnements de cette ligne sont toujours aussi importants et continuent de détériorer la vie familiale et professionnelle des usagers.

Nous vous demandons de tenir, sous l’égide du S.T.I.F., une réunion de travail rassemblant des représentants du S.T.I.F., de la S.N.C.F., des régions Picardie et Haute-Normandie, des élus et des usagers de la ligne. A cette occasion nous souhaiterions développer trois points :

  • Les chiffres du comptage des usagers de 2003. Ces chiffres dénonçaient une baisse de 10 % de la fréquentation. Suivant les représentants du Transilien et de la SNCF lors du comité de ligne du 28 juin à Chaumont, ils justifiaient la dégradation de la fréquence des trains. Nous demandons un nouveau comptage, car nous pensons qu’ils ne sont pas représentatifs de la situation.


  • Les dysfonctionnements. Le doublement des voies sur le pont d’Argenteuil devait améliorer la régularité des trains. Il est effectif depuis cet été. En étudiant les taux de dysfonctionnement depuis sa mise en service, on ne peut pas parler d’amélioration.


  • Un cadencement à 20 minutes en heure de pointe sur l’ensemble de la ligne Gisors Paris en récupérant les trains devenus départ et terminus Boissy l’Aillerie lors du passage à la nouvelle desserte le 10 décembre 2006.
  • Espérant pouvoir tenir cette réunion de travail prenant en considération les revendications des usagers et apportant des réponses très attendues, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de salutations les meilleures.

    Le Collectif PARIS GISORS.